BIO


Après des études éphémères en langues étrangères et quelques voyages au long cours, j’enchaîne pendant de nombreuses années les “petits” boulots formateurs.  De précieuses rencontres m’amènent à l’animation sociale et à l’engagement associatif. La caméra devient progressivement mon outil de travail de prédilection. C’est en filmant les personnes qui m’entourent que j’ai commencé à voir plus clair dans le monde et en moi-même. 

En 2012, je quitte mon travail d’animatrice-coordinatrice dans un centre social pour me consacrer pleinement à la réalisation documentaire. Depuis, en parallèle de mes créations vidéos personnelles, je réalise des documentaires de commande sous forme de carte blanche pour le champ social principalement. Je collabore régulièrement avec la réalisatrice Tesslye Lopez pour le compte des films Hector Nestor.

Pendant de nombreuses années j’ai accompagné des artistes contemporains dans leur parcours de création, en organisant des résidences photographiques et des expositions au sein du collectif Espho-La Petite Biennale Photographique. Ces expériences et de précieuses rencontres avec les artistes Alisa Resnik, Arya Hyytiäinen, Géraldine Lay, Lucile Chombart de Lauwe, Claudine Doury ont influencé mon regard et l’esthétique de mes images. Mon travail est aussi nourri par de nombreux films documentaires. Je suis sensible aux travaux et démarches de réalisateurs·trices comme Mariana Otero, Claire Simon, Hassen Ferhani, Alice Diop, Marion Gervais, Sarah Polley, Axel Salvatori, Yuki Kawamura, Laetitia Carton, Franck Beauvais, Raymond Depardon et Claudine Nougaret, Naziha Arebi.


En 2017, je débute une collaboration avec l’autrice et metteuse en scène Anaïs Allais. Je signe la création vidéo de sa pièce Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été. Ce spectacle est notamment joué au Théâtre National de la Colline à Paris, au CDN de Caen, au ZEF à Marseille et dans de nombreuses salles de la métropole. En 2018, je commence l’écriture d’un nouveau projet de film documentaire intitulé La nuit sera mon endroit. En 2019, je signe mon premier film court documentaire intitulé Ya Hesra. Réalisé en autoproduction il est sélectionné au Festival de cinéma de Douarnenez lors de sa 42ème édition. En 2020, je suis lauréate du Parcours d’Auteurs de la Plateforme cinéma de la Région Pays de le Loire et bénéficie de l’accompagnement de la réalisatrice Anna Feillou pour développer mon projet  La nuit sera mon endroit. Celui-ci est désormais soutenu par la productrice Emmanuelle Jacq de .Mille et une films.

Pour me contacter : isabel.mandin@gmail.com 
Liens vidéos visibles sur vimeo et sur le site des films Hector Nestor